Lipoaspiration

Plus d'informations:
Fiche SOFCPRE: lipoaspiration

Principe

La lipoaspiration ou liposuccion permet de corriger de manière efficace et durable les surcharges de graisse localisées et peut s’appliquer à un grand nombre de régions du corps:

  • Culotte de cheval
  • Hanches
  • Abdomen
  • Cuisses
  • Genoux
  • Chevilles
  • Bras
  • Visage et du cou (double menton, ovale du visage).
  • L’indication principale tient compte de l’excès adipeux mais aussi doit tenir compte de l’élasticité de la peau qui conditionne la qualité du résultat.

    Avant l’intervention

    Avant l’intervention, des examens de laboratoire seront effectués. L’arrêt du tabac est vivement recommandé, au moins un mois avant et un mois après l’intervention, le tabac pouvant être à l’origine d’un retard de cicatrisation. Toute l’information concernant les avantages, risques et suites de la procédure envisagée vous seront exposés de manière à pouvoir prendre votre décision en toute connaissance de cause.

    Intervention

    Le principe de la lipoaspiration est d’introduire, à partir d’incisions courtes et discrètes, des canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices. Ces canules seront connectées à un circuit fermé dans lequel sera créé une pression négative. Cette technique permet une lipoaspiration harmonieuse et non traumatisante des cellules graisseuses en surnombre.

    L’intervention peut se faire en ambulatoire.

    Durée de l’intervention: sera déterminée par la quantité de graisse à aspirer et la localisation des zones à traiter.: en moyenne 1 à 2 heures

    Anesthésie: anesthésie générale ou parfois locale (en fonction de la quantité de graisse à aspirer et la localisation des zones à traiter).

    Complications possibles

  • Complications inhérentes à tout geste chirurgical mais qui restent exceptionnelles: troubles de la cicatrisation, thromboemboliques, risques hémorragiques et infectieux
  • irrégularités de surface
  • Période post-opératoire

    Dans les suites opératoires, un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) apparaissent au niveau des zones opérées. Les douleurs post-opératoires sont variables souvent sous forme de courbatures et répondent bien en général à une antalgie simple.

    Les ecchymoses se résorbent dans les quinzes jours post-opératoire et l’œdème diminue progressivement. Le port de vêtement de contention est conseillé pendant trois semaines. En complément, des drainages lymphatiques peuvent être prescrit pour accélérer la résorption des œdèmes et améliorer l’état circulatoire.

    Résultat

    Le résultat sera déjà visible après trois semaines suite à la diminution de l’œdème mais il faudra attendre six mois pour apprécier le résultat définitif laissant le temps à la peau de se rétracter et de se réadapter à la nouvelle silhouette.