Lipostructure ou lipofilling du visage

Plus d'informations:
Fiche SOFCPRE: lipostructure

Principe

La correction de rides et restauration des volumes du visage peut se faire par réinjection de graisse autologue prélevée chez le patient au cours d’une lipoaspiration. Cette technique est simple et présente de nombreux avantages.

Avant l’intervention

Un minimum de deux consultations préalables à l’intervention est nécessaire. Une consultation avec l’anesthésiste sera effectuée dans le cas d’une anesthésie générale. L’arrêt du tabac est recommandé un mois avant l’intervention. Des comprimées d’arnica sont conseillés sont prescrits pour diminuer le risque d’ecchymoses. Toute l’information concernant les avantages, risques et suites de la procédure envisagée vous seront exposés de manière à pouvoir prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Intervention

Le prélèvement du tissu graisseux est effectué par une micro-incision cachée dans les plis naturels, à l’aide d’une très fine canule d’aspiration.

La technique de la réinjection de graisse autologue (lipostructure) a été significativement améliorée en diminuant le taux de résorption graisseuse grâce à un chirurgien américain, le Dr Coleman, qui a permis de séparer par ultra-centrifugation les différentes cellules graisseuses, de façon à conserver les cellules graisseuses intactes qui seront greffées. Cette technique permet d’obtenir d’injecter une graisse de meilleure qualité. La réinjection du tissu graisseux se fait à partir d’incisions de 1 mm à l’aide de micro-canules.

L’injection est indiquée pour le comblement et l’atténuation de certaines rides ou sillons, la restauration de volume et de la plénitude du visage après un amaigrissement ou lors des premiers stades du vieillissement facial. Elle peut être effectuée dans le même temps opératoire que d’autres interventions comme le lifting cervico-facial pour améliorer l’harmonie du visage.

L’intervention s’effectue en ambulatoire.

Durée de l’intervention: 1 à 2 heures.

Anesthésie: en anesthésie locale ou générale selon le type d’intervention.

Complications possibles

  • Asymétries légères, irrégularités
  • Résorption graisseuse variable

Période post-opératoire

Dans les suites opératoires, il peut y avoir un peu d’œdème (gonflement) et d’ecchymoses qui disparaîtront progressivement dans les 2 premières semaines suivant l’intervention. Le retour aux activités peut se faire le lendemain de l’intervention. La durée de l’éviction sociale est de 1 à 2 semaines.

Résultat

Une partie de la graisse (30 à 40%) se résorbe dans les trois premiers mois. Une très légère sur-correction peut parfois être effectuée. Plusieurs sessions sont parfois nécessaires afin de parfaire le résultat. Le résultat final sera appréciable dans un délai de 3 à 6 mois.