Bodylift

Plus d'informations:
Fiche SOFCPRE: Le bodylift

Principe

Suite à une perte de poids importante, que ce soit après un régime ou après une intervention de chirurgie bariatrique (bypass, sleeve ou anneau gastrique), notre peau ne suit pas notre nouvelle morphologie et se trouve en excès.

Le body lift ou lipectomie circulaire est une intervention qui consiste à retendre la peau en excès au niveau de la partie antérieure de l’abdomen mais aussi permet la remise en tension de la partie postérieure en remontant les fesses et de la partie latérale des cuisses. L’excès cutané et de tissu est ainsi traité sur 360° de façon à galber la silhouette de façon harmonieuse en laissant des cicatrices dissimulées au niveau de la ceinture.

Avant l’intervention

Un bilan pré-opératoire complet sera effectué avant l’intervention. L’arrêt du tabac est vivement recommandé, au moins un mois avant et un mois après l’intervention, le tabac pouvant être à l’origine d’un retard de cicatrisation. Toute l’information concernant les avantages, risques et suites de la procédure envisagée vous seront exposés de manière à pouvoir prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Intervention

L’intervention s’effectue en deux phases en position ventrale et dorsale. Le médecin procède souvent à une liposuccion et l’excès de tissu est retiré à la demande. La phase ventrale est identique à la plastie abdominale classique. La phase dorsale traite l’excédent de peau du bas du dos, au-dessus des fesses et latéralement pour retendre la face externe des cuisses. Lors du lifting des fesses, en cas de volume fessier insuffisant, l’excès cutanéo graisseux sera utilisé pour augmenter le volume de la fesse en réalisant un lambeau sous-cutané. Les cicatrices sont placées à des endroits stratégiques et sont dissimulées sous les sous-vêtements.

Durée d’hospitalisation: 3 à 7 jours

Durée de l’intervention: entre 4 et 5 heures

Anesthésie: anesthésie générale

Complications possibles

  • Complications inhérentes à tout geste chirurgical: hématome, sérome, infection, troubles de la cicatrisation, accidents thromboemboliques (phlébite, embolie pulmonaire).
  • Nécroses cutanées: bien que rares, elles sont toujours possibles, souvent au niveau du nombril ou des fesses, le risque étant accru en cas de tabagisme.

Contre-indications

  • Antécédents de phlébite ou embolie pulmonaire
  • Désir de grossesse à court terme
  • Tabagisme

Période post-opératoire

Le body lift est une intervention lourde, la récupération est un peu plus longue que pour une autre intervention et nécessite plusieurs jours d’hospitalisation. Vous pouvez ressentir une fatigue. La douleur est contrôlée par un traitement antalgique adapté. Des œdèmes et des bleus apparaissent en post-opératoire et disparaissent progressivement. Une gaine abdominale est à porter pendant 6 semaines jour et nuit. La marche est reprise dès le lendemain de l’intervention avec prudence en position légèrement fléchie en augmentant peu à peu les durées de marche. Le sport pourra être repris au bout de deux mois. Des soins spécifiques seront apportés à la cicatrice, le médecin vous donnera également les consignes d’hygiène à suivre pour une bonne cicatrisation. La cicatrice ne devra pas être exposée au soleil ni aux UV avant 3 mois.

Résultat

Vous pourrez vous faire une bonne idée du résultat immédiatement après l’opération suite à la remise en tension des tissus mais le résultat sera encore plus impressionnant au bout de trois semaines lorsque les oedèmes auront diminué.

Le bodylift apporte autant une amélioration esthétique très appréciable de votre silhouette qu’une amélioration fonctionnelle et un confort au patient.